Modifier

Les tests conduits pour le traceur FabMob se sont achevés en octobre 2020, même si reste possible de tester l'application .
Plusieurs sites pilotes vont se concrétiser en 2019, Nantes dès le 1er trimestre, Heidelberg au 2ème trimestre et la Rochelle d'ici l'été. D'autres projets devraient se concrétiser au cours de l'année...
Du côté de e-mission à Berkeley, la conceptrice a soutenu sa thèse à Berkeley et cherche désormais à poursuivre et pérenniser le logiciel.

Un projet de fusion des 2 logiciels e-mission et itinerum (open source aussi, développé par l'U de Concordia à Montréal) figure parmi les priorités, deux demandes de financement ont été déposées dans ce sens fin 2019.
Dès janvier 2020, au TRB, le congrès annuel de la recherche transport à Washington, de nombreux contacts vont être pris avec la communauté des chercheurs, pour développer l'utilisation, promouvoir la méthode d'évaluation, et standardiser les données de traces.
Le logiciel va également candidater pour être incuber comme projet auprès d'une fondation open sourca, sans doute la Linux Foundation, ou Apache.
A Berlin, l'OS Lab du DFKI, partenaire de la FabMob, a développé une nouvelle version de l'application e-mission, centrée sur les indicateurs d'emission de CO2, qui sera prochainement mise en service, le code source est ici : https://github.com/open-source-lab-DFKI/meco2

Tout cela bénéficiera de fait au traceur fabmob et confirme qu'une communauté est en train d'émerger autour de e-mission, ça augure d'une bonne année 2020 !!